Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

[ARCHIVUM 398-4012478952 B] Messager Daemon Sur Lawltopia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

[Téléchargement en cours....................................................................................100%]
[Terminé...]
[Lecture de l'archive 'ARCHIVUM 398-4012478952 B' en cours...]

Lieu : [CLASSIFIED]
Temps : [06:32 du matin, Année 0 714 016.M3]
Conditions météo : [Calme et dégagé, -54.4572°C, vitesse du vent: 2.9830 m/s]







                   Les micro-particules de sables doucement se levaient, emplissant l'air d'un léger voile rouge; un linceul teinté du sang des derniers Intrus, profanateurs de ce lieu saint. Le silence rocailleux était parfois interrompu par des bruits de pas. Lents, comme ceux d'un vieillard. Et bien que l'âge de cet invité surprise était probablement dépassant celui d'un simple humain, c'était plutôt le lourd poids du savoir qui réduit sa mobilité. Il arrive enfin face à une immense porte faite d'un métal qu'il n'avait jamais croisé auparavant, et d'un mur s'allongeant sur des kilomètres à travers les collines immuables. Très rapidement, la gigantesque porte s'ouvrent dans un fracas de métal et de soupirs vaporeux, et une figure apparaît. D'une taille humaine, composé de rouge et d'or brillant sous le soleil impartial du système [CLASSIFIED]. Une voix retentit alors de cet être au corps métallique, comme un cliquetis brutal:

<< Intrus, que faites-vous ici, seul, sur le territoire saint qu'est celui de Lawlmanus ? Un silence pesant tombe sur les deux figures, alors que les armes d'apparence archaïque des gardes pointent leurs canons vers l'inconnu. Sa forme, maintenant visible, aurait terrifié n'importe qui avec un minimum de raison; ou un manque de foi. Sa peau bleue ruisselait d'un pouvoir étranger à cette dimension, ses yeux jaunes brillait comme deux étoiles solitaires; et sa bouche, un bec difforme, semblait constamment ruminer. Le corrompu à la peau azur et aux veines d'un noir malade ouvra la mâchoire dans un léger râle.
_Voulez-vous vous laisser tenter par le sombre côté de notre armée ? La voix - bien qu'inhumaine - était bien portante, presque... Charismatique. Elle reprend. Imaginez rien qu'une seconde l'immensité de la connaissance et du savoir que pourrait vous conférer Tzeentch ! Un savoir sans limite ! Des progrès technologiques pour vos améliorations au delà de vos plus grands rêves !
Pas un tremblement, pas un mouvement même de la part du martien.
_Serait-ce une offre de marché ? Un contrat entre les légions de la sainte mécanique Lawlmanesque et les délicieusement vils Daemons ? Ou serait-ce une insulte au savoir par delà les dimensions du véritable Dieu-machine Lawlmanus Mechanicus ?
Le démon sourit.
_Il s'agit d'une proposition d'avantage mutuel pour nos deux forces : la connaissance infinie de la mécanique réelle pour vous, et de nouveaux adorateurs de Tzeentch pouvant servir d'interface entre le warp et votre monde décadent... Qu'en dis-tu, humain ? Souhaitez-vous rejoindre une force qui dépasse vos ambitions les plus folles ? >>

La poussière se lève de plus belle, comme en réponse à cette proposition. Les Adeptus Lawlmanus, eux, ne bougèrent pas d'un millimètre.

<< Et nous serions ces "nouveaux adorateurs" ?
Un rictus difficilement identifiable comme un sourire apparaît sur le visage à la mâchoire béante de cette incarnation d'infamie.
_La connaissance ultime à un prix, mais ce prix est si peu élevé que vous pourriez considérer cela comme... Un cadeau de bienvenue. Une légère pause accompagne cette remarque, puis il reprend, toujours plus sûr de lui, je ne demande que quelques adorateurs avides de savoir, pas l'intégralité de vos forces bien entendu ! Vous pourrez, quant à vous, continuer votre petite existence.
Pour la première fois, une forme d'émotion humaine émane du corps impassible du Lawlmanus Alpha se tenant devant ce héraut de Tzeentch. Un rire. Mais même cet éclat d'humanité est gâché par son rythme et sa saturation de machine.

_Ha. Ha. Ha... Je crains que vous ne compreniez pas. Votre... "Dieu" n'est qu'un grain de sable martien du désert temporel dans lequel Lawlmanus évolue. Sa grâce et Son Être sont le rassemblement de tous les univers en un tout. Il vous accorde Sa sainte attention car il est neutralité; mais tâchez de ne pas faire d'erreurs quant à vos propositions.
_Oh mais ce n'est pas Lui que j'ai traité de misérable, bien entendu ! Notre seigneur est même ébloui par votre savoir mécanique ! >>

Un temps inhabituellement long suivi ce compliment. Le silence devint pesant à nouveau. Les halos verts provenant des nombreux Adeptus Lawlmanus s'intensifièrent; à tel point que la radiation qui en émanait était presque palpable. Une brume verte, chaude, statique.
Soudain, un son électrique, et ces paroles :

<< Votre langue est subtile, mais vos mots trompeurs. Je comprends mieux maintenant comment ces simples êtres de chair et de sang puissent être corrompus par de telles promesses... Sachez que le Miséricordieux Lawlmanus n'adore nul autre que Sa splendeur. Il accepte les alliances de bons procédés, mais les relations devront être purement commerciales.
_Les démons n'ont que faire d'un simple commerce, tout ce qui nous importe est votre promesse de nous ouvrir la voie vers votre univers à travers vos esprits et nous considérerons notre alliance comme conclue ! Sa langue pointue claque l'air froid tandis que sa peau doucement tend vers un bleu nuit aussi sombre que le ciel de l'espace.
_Alors vous trouverez en nous une résistance qui rendrait fou même les plus téméraires de vos créatures. Sa volonté n'a d'égale que Sa violence envers les Intrus.
Le corrompu s'approche alors doucement. Son bâton ajoute à ses pas un rythme prévisible. Cette fois, le rictus que son visage arbore est grotesque, plus encore que précédemment.
_Rien ne vous engage à nous aider, mais songez à tout ce délicieux pouvoir dont pourrait profiter votre souverain Lawlmanus ! Ne souhaitez-vous pas acquérir ses faveurs ? Et qui sait, monter en grade ? Tout ceci est à portée de main pour vous, à condition de simplement nous servir de porte d'entrée depuis le warp ! C'est notre seule condition. La dernière sifflante est longue, transperçant, faisant frétiller la langue de l'autrefois-humain comme celle d'un serpent sur le point d'attaquer sa proie. Que répondez-vous ? Souhaitez-vous le bien de votre peuple ? Il tend une main crochue et bleuâtre. Alors donnez-moi la main, et allions-nous...
_Je crains que nous ne soyons plus aussi vain dans nos intentions. Lawlmanus est no-...

Une voix retentit; sa source est incertaine. Elle résonnait à travers les murs, le sol, la viande corrompue qui servait de cerveau à l'instigateur du mal. Une véritable voix divine; un message venant des cieux.

<< Trêve de vains bavardages. Votre offre est intéressante, mais vos conditions sont inacceptables. Sachez qu'une alliance reste plausible, mais elle ne serait que militaire. Maintenant, fuyez prévenir votre soi-disant dieu avant que votre sang n'abreuve les terres arides de ma sainte planète. >>

Le corps du messager démoniaque convulse, de la bave et des larmes coule et les muscles de ses trois bras, de ses jambes, de son visage se tendent. Une nouvelle voix éclate alors:

<< Quelle arrogance ! >>

Le simple son de cette phrase fit trembler l'air; elle était puissante, roque. Celle d'un être dont la puissance n'égalait que l'âge.

<< Ne jouez pas aux plus malins avec nous, humains, et allions-nous avant que votre prétention ne vous détruisent tous.
_Voilà enfin la véritable voix du serpent. Quelles sont vos vraies intentions, daemon ? Venir sur notre plan n'est pas si difficile pour un être tel que vous.
_Aidez-nous à renverser l'empereur, il finira par rejeter vos ambitions, exactement comme il l'a fait pour mes Thousand Sons ! Vous êtes si peu différents... Cela me fait mal au coeur de voir que votre dévotion reste si grande envers un homme qui ne croit plus en vous...
_Ma dévotion pour l'empereur est nulle. Je ne réponds de personne, et les Adeptus Lawlmanus ne suivent que Ma volonté.
_Et si vous preniez la place de l'empereur ? Si vous étiez vénéré tel un dieu ?...
_Je le suis déjà, Daemon !
_Pas par tous ! Ne souhaitez vous pas que votre nom soit acclamé par tous, aux quatre coins de l'univers ? Nous le pouvons...
_Encore une fois, votre langue bouge comme les danseuses de mon harem, mais vos mots sont aussi trompeurs que ceux de l'amante intéressée...
_Vous vous méprenez, mes paroles sont sages et parfaitement désintéressées. Je ne veux que le bien de votre peuple... Ainsi que Votre grandeur...
_Vous ne parlez ni à un naïf, ni à un égaré. Leur foi pour moi est infinie, et mon but final n'a rien d'aussi vain.
_Que diriez-vous d'une rencontre ? Ce soir même, alors que les astres dessineront les ténèbres sur les planètes du système Corvus, nous discuterons de l'avenir de votre dimension. Ne nous faites pas faux bond, et vous pourriez régner sur votre univers tout entier sous peu... >>


Aucune réponse. Pas même un bruit. Cette discussion, bien que longue, ne dura qu'une seconde. Pour ces deux êtres surpuissants, les lois du temps ne sont qu'un détail. Il n'obéissent pas à nos lois physiques. Ils sont hors-temps, hors-dimension, hors-échelle compréhensible par l'Homme.

Les portes de Lawlmanium et fonctionnant au plutonium enrichi protégeant Planitia Utopia - La capitale de Lawltopia, aussi connue sous le nom de Mars Beta - se referment alors sur la difformité qui s'éloigne dans le terrain vide et écarlate de la terre sainte. Les unités skitarii se replacent alors, en formations, leur rythme servant de percussion guerrière au doux chant du vent de poussière rouge...



[Fermeture de l'archive 'ARCHIVUM 398-4012478952 B' en cours...]
[Terminé...]

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum